Skip to content

MIOSOTIS
Givors

C’est bien sûr sur le site anciensveloslyonnais.weebly.com, que l’on trouve des infos sur cet artisan d’origine italienne peu connu, Mario Miosotti.
« D’origine italienne, Mario Miosotti avait appris à braser les cadres chez Longoni à Tassin-la-Demi-Lune.
Apres la deuxième guerre mondiale, il commençât à son compte à saint-Romain-en-Gier, dans une remise chez sa belle-mère. Rapidement il s’installa dans un local proche de son habitation dans le village.
Il fabriquait et livrait des cadres « blanc de lime » aux marchands de cycles régionaux. A cette occasion il rencontra Raymond Wolhauser, auquel il réserva presque toute sa production de 1946 à 1953.
Pour des membres de sa famille il assembla quelques vélos (de préférence bleu ciel) a sa marque Miosotis.
Ensuite, il s’installa à Givors, sa productivité augmenta et Wolhauser n’eut plus l’exclusivité de ses cadres en acier qui étaient d’une finition exemplaire. »

 

encyclo des constructeurs d'hier
[vcex_blog_grid columns= »5″ posts_per_page= »-1″ order= »ASC » entry_media= »false » title_tag= »div » content_heading_weight= »300″ date= »false » excerpt= »false » read_more= »false » orderby= »title » include_categories= »4″ content_heading_color= »#616161″ content_heading_size= »14px » content_css= ».vc_custom_1499610414481{margin-top: 0px !important;margin-right: 0px !important;margin-bottom: 0px !important;margin-left: 0px !important;border-top-width: 0px !important;border-right-width: 0px !important;border-bottom-width: 0px !important;border-left-width: 0px !important;padding-top: 0px !important;padding-right: 0px !important;padding-bottom: 0px !important;padding-left: 0px !important;} » entry_css= ».vc_custom_1499610414483{margin-top: 0px !important;margin-bottom: 0px !important;border-top-width: 0px !important;border-bottom-width: 0px !important;padding-top: 0px !important;padding-bottom: 0px !important;} »]
Back To Top