Skip to content

BARRÉ M. / CYCLES BARRÉ
Niort

Apparaît dans le Bottin du cycle de 1925.
Il y a deux marques des cycles Barré, les cycles E. Barré à Barentin et les cycles M. Barré à Niort.
Sur cette formidable affiche, rien ne résiste aux bicyclettes Barré, ni la maréchaussée, ni les pavés, sur son passage les chiens et les volailles sont écrasées. L’iconographie est foutraque, et le vélo assimilé à un objet de foire.
En 1888, Barré ouvre son magasin à Paris. Il est alors loueur et fabriquant de cycles, on le retrouve dans l’annuaire comme « Fabrique de vélocipèdes et Atelier spécial de nickelage et émaillage ».
La marque fabrique aussi des tricycles et des quadricycles à moteur, puis est rachetée par les usines Guiller.
Si on trouve un M. Barré à Niort, on trouve aussi un G. Barré dans la même région à Partenay, qui fabriquait des vélocipèdes et aussi des arquebuses.

    

  Le Bon coin

encyclo des constructeurs d'hier
[vcex_blog_grid columns= »5″ posts_per_page= »-1″ order= »ASC » entry_media= »false » title_tag= »div » content_heading_weight= »300″ date= »false » excerpt= »false » read_more= »false » orderby= »title » include_categories= »4″ content_heading_color= »#616161″ content_heading_size= »14px » content_css= ».vc_custom_1499610414481{margin-top: 0px !important;margin-right: 0px !important;margin-bottom: 0px !important;margin-left: 0px !important;border-top-width: 0px !important;border-right-width: 0px !important;border-bottom-width: 0px !important;border-left-width: 0px !important;padding-top: 0px !important;padding-right: 0px !important;padding-bottom: 0px !important;padding-left: 0px !important;} » entry_css= ».vc_custom_1499610414483{margin-top: 0px !important;margin-bottom: 0px !important;border-top-width: 0px !important;border-bottom-width: 0px !important;padding-top: 0px !important;padding-bottom: 0px !important;} »]
Back To Top