IN’BÔ 
ZA les Bouleaux
88240 Les Voivres
Tel 07 70 01 52 66
http://inbo.fr/fr

Qui et  quoi 
Artisan, concepteur, cadreur, assembleur
Vélo route, piste, pignon fixe
Vélo bambou
Vélo taille standard, 4 tailles
Vente à l’atelier

Un peu d’histoire
Implantée dans les Vosges non loin d’Epinal, In’Bô est une entreprise fondée par cinq jeunes ingénieurs à la fin de leurs études à l’Ecole Nationale et Supérieure des Technologies et Industries du Bois.
« L’aventure commence durant nos études dans les garages et greniers de nos colocations. Robin commence fort en fabriquant avec un ami, des planches de surf en bois creux. Rapidement, Quentin, Antoine et Aurèle l’accompagneront dans la réalisation de trois paires de skis. Par la suite, la fabrication de vélos en bambou et lunettes en bois nous poussera à nous poser la question, et pourquoi ne pas vivre de notre passion ?
Très vite notre projet fait écho auprès du Pôle d’Excellence Rural Terre de Hêtre. Souhaitant promouvoir l’entrepreneuriat en milieu rurale, le PER nous propose d’entrer dans la couveuse d’entreprise Pacelor. Nous bénéficions d’un accès au parc machine de l’ENSTIB ainsi qu’un bâtiment sur la communauté de commune de Bains-les-Bains. Autant dire qu’une telle offre ne se refuse pas !
Afin d’acheter les première machines et de commencer la fabrication, nous avons lancé une campagne de financement participatif. Avec plus de 600% de l’objectif initial, soit pas loin de 60000 € récoltés, nous savions que nos produits plaisaient et que ce projet irait plus loin. » peut-on lire sur le site internet de la marque.
In’Bô fabrique des vélos en bambou, mais aussi des lunettes en bois et des skate-boards en hêtre et fibre de lin. Même si le vélo ne représente que 10% du chiffre d’affaire de la jeune société, le vélo est son vecteur publicitaire le plus visible.
In’Bô signifie, « dans le bois, dans la forêt » en patois lorrain.

In’Bô aujourd’hui
Le bambou et en lin sont les matériaux des vélos In’Bô.
Les bambous poussent dans la bambouseraie d’Anduze près de Alès. Ils sont cueillis sur pied et séchés, d’une épaisseur entre 29 et 31 mini mètres, rectilignes et dépourvus de nœud et le plus ronds possible, ils sont traités à l’intérieur d’un enduit imprégnateur puis vernis avec des vernis nautiques.
Le bambou est un matériau qui a l’avantage d’allier souplesse et résistance.
Cinq vélos composent la gamme, le Ventoux qui est un vélo de route de 8kg, un fixie, le Lheny qui pèse 7 kg, un VTT, un vélo de randonnée et un fat bike.
Les vélos sont testés par le coureur Thibaud Lhenry et les cadres éprouvés sur les bancs tests sont certifiés conformes aux exigences françaises de vélos de ville et de route, et garantis 5 ans.
L’ensemble forme un résultat détonnant, mélange de matériaux « nature » et d’équipement dernier cri, roues Corima, tige de selle en carbone, et groupe ultra léger.

  inbo.fr

Coup de cœur, truc du métier, anecdote : le bambou champion du monde
Tremblez constructeurs de carbone et ingénieurs de souffleries, un vélo en bambou ça gagne des titres mondiaux ! Avez-vous entendus parlé des Red Hook Criterium ?
Le Red Hook Criterium est une course pour amateurs, sur pignon fixe, sous forme de critérium.
Un critérium est une course en circuit fermé autour de boucles de 1,2 et 1,3 km, pour un total de 26 à 30 tours, sur des distances de 22 ou 30 km.
De 2008 à 2010, ces courses se sont déroulées à Brooklyn dans le quartier de Red Hook, puis à Milan, et Barcelone en 2013. La course attire des coureurs sur route professionnels, amateur ou semi pro, spécialistes de la piste ou coursiers à vélo, l’idée de ces courses étant de faire sortir les pistards de leurs vélodromes sur des parcours urbains.
Et qui a remporté l’édition 2014 du Red Hook Crit à Brooklin ? Le cycliste français Thibaud Lhenry sur un vélo In Bô de 6, 9 kg en bambou !

 inbo.fr