CATTIN / CYCLES CATTIN
8 rue Gustave Eiffel
38320 Poisat
Tel 06 33 05 21 65
www.cycles-cattin.com

Qui et quoi 
Artisan, concepteur, cadreur, assembleur
Vélo route, VTT, randonneuse, tandem, tour du monde
Vélo acier
Vélo sur-mesure
Vente à l’atelier

Un peu d’histoire
Situés en Isère entre le massif de la Chartreuse et la chaîne de Belledonne dans une ancienne station-service, les cycles Cattin conçoivent et fabriquent depuis 1982 des vélos sur mesure.
C’est en 1955 qu’Arthur Cattin s’engage à faire de la vente et réparation de cycles et cyclomoteurs, en même temps qu’il dirige une station-service.
Apres 20 ans passés comme soudeur et outilleur dans une entreprise, Daniel Cattin a pris la succession de son père en 1982, et se consacre alors exclusivement à la fabrication de vélos, construction des cadres sur mesure pour des vélos en 650 B et 700C, puis 26’.

 www.cycles-cattin.com

Les Cycles Cattin aujourd’hui
«Le véritable sur-mesure, c’est le bon positionnement des 3 points d’appui (selle, cintre et leviers, pédales). Cette position va définir les côtes géométriques du cadre. C’est la machine qui doit s’adapter au cycliste et non l’inverse!
Le bon positionnement et l’ergonomie des 3 points d’appui doit être la qualité première d’un vélo réussi, assurant confort, rendement, maniabilité et sécurité.
La détermination des mesures
La réalisation d’un vélo commence par une rencontre obligatoire avec le client. Nous cherchons à savoir ce doit il a besoin. Quelques mesures biométriques sont prises sur un appareil ad hoc: entrejambe, taille, longueur des différents segments… Nous utilisons alors des « cœfficients multiplicateurs personnels et manuels» et prépare un gabarit entièrement réglable, y compris la longueur des manivelles, avec les trois points d’appui choisis pour le vélo. Puis le client est invité à monter sur ce gabarit et à pédaler pendant un quart d’heure à une heure, sous le regard attentif de l’artisan.
Une seule règle : pas de contraintes. Le cycliste doit être souple, à l’aise, ressentir un vrai confort. Au fur et à mesure de son test, nous modifions tel ou tel réglage du gabarit jusqu’à ce que le résultat soit jugé par tous satisfaisant. C’est un moment essentiel, qui nécessite une grande attention, un grand savoir-faire, une grande rigueur. La position sur le vélo est un problème complexe dans lequel tout se tient.
La réalisation du cadre
Les cotes ainsi déterminées sont relevées, et reportées, pour ce qui concerne le cadre, sur le marbre de fabrication. Ce ne sont qu’astuces personnelles, savoir-faire, art. Merveille de simplicité et d’intelligence pratique. Les pièces du cadre sont soudées l’une après l’autre, à l’argent pour les pattes et la boite de pédalier, au laiton et au nickel pour les autres soudures ou brasures.
Nous utilisons des séries de tube en acier de chez Dedacciai ou Reynolds. Il est possible de monter une fourche en carbone sur certains cadres (ça dépend des cotes et de l’utilisation) et de profiter ainsi de certaines qualités spécifiques au carbone (légèreté, confort…). Il peut être également possible de monter un triangle arrière en carbone.
Le cadre est ensuite poli dans l’atelier, à la main, les soudures sont parfaites. Il passe dans un bain spécial pour le protéger de la rouille. La peinture est sous-traitée. Après peinture, une cire de protection des corps creux, anti-oxydante, est introduite à l’intérieur des tubes, in http://dpacoud.pagesperso-orange.fr/webrando/technique1.html.
Les cadres acier de cyclo sport, randonnée et grand raid sont en tubes Columbus, Dedacciai, Reynolds et sont assemblés par soudobrasage.
Les vélos Cattin sont des vélos du voyage, de tours du monde.
Mais en 2015, Daniel passe les rênes à un jeune autodidacte, Fabien Bonnet, cycliste au long court, qui s’est initié aux techniques de fabrication grâce aux nombreuses heures passées chalumeau à la main pour fabriquer des vélos pour lui et sa famille.
Jeune retraité, Daniel Cattin ne fabrique plus mais demeure conseiller technique bénévole de cette belle aventure. 

   www.cycles-cattin.com

Coup de cœur, truc du métier, anecote : le voyage
Les vélos Cattin sont une vraie invitation au voyage, tant l’objet compte autant que les rencontres qu’il fait naitre. Un vélo c’est fait pour rouler, découvrir des pays, franchir des frontières, partir, partir vers ailleurs, partir vers l’autre.

 www.cycles-cattin.com