ARCADE CYCLES 
78 impasse Philippe Gozola
85000 La Roche-sur-Yon
Tél. 02 51 44 51 51
www.arcadecycles.fr

Qui et quoi 
Industriel, concepteur, assembleur
Vélo de ville, électrique, pliant, VTC, VTT, beach-cruiser, enfant, loisirs, utilitaire
Vélo en acier, aluminium
Vélo standard
Vente à l’atelier, revendeurs

Un peu d’histoire
Fabricant généraliste indépendant implanté en Vendée depuis 1985, Intercycles devient Arcade Cycles en 2010. Arcade est sa marque commerciale.
Apres le marché des loueurs de vélos, Arcade s’est beaucoup développé auprès des collectivités locales puis internationales au point de s’exporter dans le monde entier (Miami, Seattle, Batumi en Georgie, Mexico etc, plus de 156 villes dans 21 pays), Monsieur Hulot n’en reviendrait pas !
Cette PME fabrique plus de 35000 vélos par an, et plus de de 30% de son chiffre d’affaire est réalisé à l’international.

ARCADE CYCLES

Arcade aujourd’hui
Comme la totalité de ses concurrents internationaux, Arcade ne fabrique pas ses vélos au sens manufacturier, mais assemble des éléments venus d’Asie, d’Europe et de France.
La conception des vélos est réalisée par son bureau d’études.
La marque innove, avec des vélos à cardan (VAE), le E-Cardan, ou des E-Bike, vélos connectés en libre-service.
Tout alu et tout inox, les vélos Arcade sont des vélos fiables, conçus pour résister aux intempéries.
Les cadres sont en aluminium pour plus de légèreté avec des soudures renforcées ; les chaînes sont traitées anticorrosion pour plus de longévité et un meilleur rendement ; les rayons sont en inox ; les pédales en aluminium à roulements à billes en acier trempé ; et la visserie et accessoires inox sont traités anticorrosion.
La plus-value du Made In France des vélos Arcade se concentre autour de deux opérations, la peinture et le montage des roues.
Les peintures sont de qualité automobile (peinture Epoxy anti-UV projetée au pistolet électrostatique en cabines).
« Choisissez la couleur, les décors, les composants et accessoires et nous faisons le reste ! »
Arcade équipe des collectivités locales, des flotte d’entreprises de vélos classiques ou à assistance électrique.
La marque est toujours présente chez les loueurs de vélos et revendeurs.
Petit plus, dans l’atelier-usine de la Roche-sur-Yon, les particuliers peuvent acquérir des déstockages.
Les roues des vélos Arcade sont toutes montées et contrôlées dans l’usine de la Roche-Sur-Yon, selon un cahier des charges très précis. Selon Arcade :
« -Enfilage des deux nappes de 18 rayons inox dans le moyeu;
-Rayonnage des jantes doubles parois à la machine à rayonner qui positionne les 36 écrous un à un dans la jante et les visse sur le filetage des rayons;
-Machine à stabiliser la roue qui « masse » la jante pour que les rayons que l’on entend claquer se mettent en place parfaitement dans la jante;
-Robot de contrôle qui reprend automatiquement le serrage des rayons pour que la roue soit parfaite, sans voile, ni saut, ni déport. Nos deux lignes de montage sont paramétrées pour que le voile soit inférieur à 0,30 mm ! »
A l’instar des généralistes du secteur, tel Décathlon ou Intersport, Arcade milite pour la relocalisation de l’assemblage des vélos en France, «Il ne faut pas faire de complexe du fait d’une main-d’œuvre plus chère, car celle-ci ne représente que 12 % dans le prix du vélo », explique François Lucas, PDG du fabricant Arcade.
Les vélos Arcade sont plutôt jolis, ils sentent bon les vacances en famille et les bords de mer, preuve en est le nombre de vélos Arcade revendus aux particuliers par les loueurs après plusieurs années de location.

Coup de cœur, truc du métier, anecdote : le cardan
Le cardan est la spécialité des vélos Arcade, autour d’une gamme comptant de nombreux modèles à transmission de ce type.
Le cardan est une technologie empruntée aux motos et aux vélos anciens, la transmission par cardan se substituant à la chaîne.
Les avantages sont nombreux ; propreté et absence de cambouis ; pas de saut de chaine ; moyeu arrière préservé des projections des poussières ; longévité grâce à une mécanique protégée dans le pédalier ; entretien inexistant pour la partie transmission.
Si l’on rajoute que le changement de vitesse s’effectue indépendamment du pédalage, à l’arrêt ou en pédalant, le cardan c’est formidable !
Rappelons que dès 1896, les vélos Métropole utilisaient des cardans appelés alors acatènes. L’acatène continue à briser ses chaines.

ARCADE CYCLES www.arcadecycles.fr